actualitéculture

Musique : dans le single « Nini Tosalité », le groupe MPR s’indigne de la misère des congolais malgré le changement des régimes politiques

Par Héritier Lelo et Dieumerci Matondo

« Nini to salite », c’est le nouveau single du groupe de musique  Populaire de la Révolution (MPR) qui fait bouger la ville de Kinshasa depuis quelques jours ou encore au début du mois de Novembre 2021. Cette expression lingala signifie « qu’est-ce nous n’avons fait pour gagner la vie ».

Le groupe se pose la question de savoir si le départ de Mobutu ou Kabila a changé quoi en RDC? Pour Yuma et Zozo Machine, artistes de ce groupe, la situation de la vie sociale reste la même malgré autant de fois qu’on peut voter.

Une chanson qui interpelle les autorités du pays car explique la situation dans laquelle le pays vit actuellement depuis le départ de Joseph Kabila. La chanson révolutionne la population également à ne surtout pas se confier aux promesses politiques mais surtout de ne pas croire aux élections car rien ne change du tout.

Les kinois de toutes les générations ont bien accueilli cette chanson. Et oui, la chanson fait du buzz dans tous les coins de la ville de Kinshasa.

Dans la même chanson, le MPR rappelle que « transformer le CONGO n’est pas facile car partout les idées tribales ont pris place et le Congo est devenu autre. Ce qui bloque encore c’est la haine depuis des années alors qu’il faut arrêter des disputes, des polémiques pour faire avancer les choses et surtout favoriser ceux qui méritent de la place au sein de la société ».

Cette chanson se résume dans un scénario tourné par la maison de réalisation « ONE DIEZ » qui accompagne les paroles bien écrites par ces deux artistes talentueux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 22 =


Bouton retour en haut de la page