actualitépolitique

RDC: PatrickMuyaya invite les professionnels des médias à tirer profit du régime de la liberté de la presse

Par Héritier Lelo

Toujours dans  le cadre  de la journée mondiale de la liberté de la Presse, Ministre de la Communications et Médias,  Patrick Muyaya  invite les professionnels des médias à tirer profit du régime de la liberté de la presse pour faire de l’information un bien public au service de l’humanité.

En tant qu’ancien journaliste, Patrick Muyaya a rappelé aux journalistes que les réformes seront apportées dans le secteur de la presse.

«Le gouvernement compte consolider le cadre de collaboration avec les structures professionnelles des médias et les organes de régulation», a-t-il promis aux journalistes pour améliorer leur secteur.

Et d’ajouter : «nous allons réguler et instaurer un cadre de médiation des différents et éventuellement régler les conflits pouvant opposer les professionnels des médias au pouvoir public. La dépénalisation du délit de presse est un objectif commun», avant de marteler sur l’éradication des «moutons noirs» au sein de l’espace médiatique de la place qui, selon lui, ternissent l’image des professionnels de la plume.

Pour ce qui est de la rentabilité de la presse au niveau nationale, Patrick Muyaya a informé sur la mise en place des états généraux dans la capitale pour «situer les responsabilités des uns et des autres et voir de quelle manière avoir des entreprises de presse économiquement viables».

«Le gouvernement a la ferme volonté, à travers mon ministère, de changer la manière de raconter le Congo», a-t-il indiqué, tout en tenant sur la modernisation des infrastructures et le renforcement des capacités de personnel des médias publics d’abord, pour les adapter aux nouvelles technologies. Par la suite, dit-il, ce même travail va se poursuivre au sein du secteur privé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 6 =


Bouton retour en haut de la page