You are here
Home > actualité > Sommet Afrique-France 2020: Une édition dédiée à la ville et aux territoires durables

Sommet Afrique-France 2020: Une édition dédiée à la ville et aux territoires durables

L’ambassadeur de France en République démocratiques du Congo a confirmé la tenue du 28ème sommet Afrique-France lors d’une conférence de presse organisée mercredi 12 février à Kinshasa.

Prévue du 4 au 6 juin prochains dans la ville de Bordeaux, cette nouvelle édition sera dédiée à la ville et aux territoires durables. Elle associera aussi les décideurs publics et privés.

Pour l’ambassadeur François Pujolas, ce sommet présente un caractère novateur.
 » … À côté des chefs d’États qui vont se réunir, il y aura beaucoup d’acteurs dans le domaine du développement durable. Il y aura aussi des entreprises car la réussite de ce projet passe notamment par le partenariat public-privé. Concrètement, nous avons déjà tracé des axes prioritaires avec nos partenaires congolais dans différents domaines. Parmi lesquels l’énergie, le transport, la culture et le numérique », a expliqué le diplomate français.  » L’intérêt, c’est qu’il y ait échanges entre les différents acteurs qui prendront part à ces assises », a-t-il ajouté.

De son côté, le président de la chambre du commerce Franco-Congolaise, Ambroise Tshiyoyo a salué les organisateurs de ce sommet pour avoir associé le secteur privé.

« Le développement ne peut venir que des privés. Les institutionnels créent le cadre général qui permet aux secteurs privés d’oeuvrer en créant des emplois. Les impliquer dans ces genres de rencontres internationales,c’est une politique réaliste qui recherche l’impact immédiat dans nos populations », a déclaré Ambroise Tshiyoyo.

Il dit apprécier a juste valeur cette nouveauté.

 » Il y a longtemps on s’est beaucoup focalisé sur les mines. Il est temps de se concentrer sur l’agriculture,les startups et autres domaines innovants. C’est une occasion aux gens qui ont des projets banquables dans les secteurs y afférents de se prononcer pour bénéficier des financements pour ce moment d’échanges », a-t-il souligné.

La problématique des villes durables fait partie aussi des préoccupations majeures du président de la République Démocratique du Congo, a rappelé son conseiller spécial en Environnement et Développement Durable. Dieudonne Musibono a indiqué que le président pense déjà à la création de l’Agence Congolaise de la Transition Écologique.

Rappelons que le président de la République française, accueillera à ce sommet l’ensemble de ses homologues africains.

Il sera question de développer de nouveaux partenariats durables avec l’ambition partagée de co-construire des écosystèmes urbains qui soient pérennes, innovants, fertiles et frugaux tout en accélérant la structuration de la filière économique durable.

Neville OB

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 × 22 =


Top