You are here
Home > Non classé > [Tribune de Jean Claude Katende] : « les préoccupations soulevées par l’évêque Pascal Mukuna »

[Tribune de Jean Claude Katende] : « les préoccupations soulevées par l’évêque Pascal Mukuna »

L’évêque Pascal MUKUNA est un homme de Dieu bien connu en République Démocratique du Congo. La communauté chrétienne, ACK, qu’il dirige est l’une de mieux implantées dans notre pays. Sur le plan spirituel et social, qui peut mettre en doute, le travail fait par cet homme de Dieu ? Nous avons des opinions différentes sur certaines questions, mais nous pouvons au moins le respecter pour ce travail remarquable d’encadrement spirituel et social qu’il a fait durant plusieurs années.

Son soutien au régime de l’ancien Président Joseph KABILA était connu de nous tous. Personnellement, je l’avais toujours condamné pour son soutien aveugle au régime passé. Mais entant que citoyen congolais, n’a-t-il pas le droit de changer de camps que cela soit par réalisme ou par opportunisme ? Au moins, en disant tout haut ce que beaucoup de congolais disent tout bas et en prenant autant de risques, je crois que c’est par réalisme qu’il s’engage pour l’éveil de conscience de nous tous.

Depuis le Président Mobutu jusqu’au Président Félix TSHISEKEDI, combien de congolais n’ont-ils pas changé des camps pour une raison ou une autre ? Ce que je n’encourage pas, mais c’est une réalité dans notre société. La constance doit être une valeur cardinale pour tous les leaders religieux, sociaux et politiques.

Je n’ai aucunement l’intention de défendre l’évêque Pascal MUKUNA sur son passé. Il est capable de se défendre lui-même là-dessus. Pour nous, la question principale est celle de savoir si les préoccupations soulevées par l’évêque sont fondamentales pour que le pays avance ou pas ? Est-ce que les préoccupations qu’il soulève concernent-elles tous les congolais ou pas ?
Voici quelques-unes desdites préoccupations :
– Que le Congo ne soit pas pris en otage par un petit groupe de congolais qui jouissent de tous les avantages au détriment de la majorité de congolais ;
– Il faut mettre fin à l’impunité dont sont bénéficiaires certains congolais ;
– Ceux qui détournent l’argent de l’Etat soient traduits en justice ;
– La coalition FCC-CACH bloque le pays. Il faut la dissoudre;
– Beaucoup d’entreprises de l’Etat sont en faillite par la volonté des anciens dirigeants politiques qui n’ont jamais sanctionné les mauvais gestionnaires ;
– Nos institutions sont infiltrées par des gens qui travaillent pour des intérêts autres que ceux des congolais.
Ces préoccupations ne sont-elles pas fondées ?
Le travail que l’évêque Pascal MUKUNA fait est important pour l’avenir du Congo. Ses actions d’éveil patriotique nous rappellent les vrais enjeux auxquels notre pays fait face et qui hypothèquent l’avenir de tout un peuple.

Nous avons toujours demandé aux hommes de Dieu de s’engager dans le combat pour la démocratie, les droits de l’Homme, la lutte contre l’impunité et la corruption… Maintenant que l’évêque Pascal MUKUNA s’est engagé, ne pas le soutenir est moralement inacceptable.

Nous joindre à lui pour amplifier cette campagne d’éveil est un devoir patriotique.
Nous appelons les autres pasteurs à se joindre à l’évêque MUKUNA parce que l’église n’a pas seulement le travail d’enseigner la parole de Dieu aussi de militer pour le bien-être des citoyens.
Nous devons exiger des politiciens le respect de leurs engagements et des congolais. Ce que l’ancien régime avait fait ne doit pas se répéter sous le Président Félix TSHISEKEDI.

Si cela arrive, nous devons nous y opposer par tous les moyens démocratiques qui nous sont garantis par la Constitution.
Trop, c’est trop. Le Congo doit avancer pour l’intérêt de tous.
Je soutiens la campagne d’éveil patriotique de l’évêque Pascal MUKUNA.
Large diffusion.

Kinshasa, le 07 février 2020.
Me Jean Claude KATENDE ( whatsap +243811729908)
Le Gardien du Temple.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 × 17 =


Top