politique

KASAÏ : « Jean-Marc Kabund est un parvenu à l’UDPS », Albert Kalonji Mulopwe

Par Kapanda depuis Tshikapa

Après ses attaques contre le président Félix Tshisekedi lors de sa récente sortie médiatique à Kinshasa devant la presse nationale et internationale, les réactions ne cessent de tomber pour recadrer l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale et président intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund.

La dernière réaction en date est celle de l’ancien candidat député national pour la ville de Tshikapa, Albert Kalonji Mulopwe. Au cours d’un échange téléphonique avec la presse locale vendredi 29 juillet, le cadre de l’UDPS a qualifié Kabund d’un parvenu au sein du parti présidentiel.

Pour lui, Kabund est un individu qui est venu du néant, mais qui, aujourd’hui, a oublié les bienfaits du Chef de l’État.

« Ce n’est pas Kabund qui avait demandé au président Félix Tshisekedi de retirer sa signature. C’est un travail qui a été fait par la base de l’UDPS, Jean-Marc Kabund ne peut pas se frapper sur la poitrine », a-t-il déclaré. 

D’après Albert Kalonji Mulopwe, l’actuelle position de Kabund ne peut, en aucune fois, fragiliser le deuxième mandat du Président de la République en 2023. À l’entendre, ce dernier n’a pas de base, il subira le même sort que Bruno Tshibala et les autres anciens de l’UDPS.

Cependant, il a appelé toute la population de la ville de Tshikapa au calme tout en interpellant les autorités provinciales à traiter la question de l’insécurité grandissante avec beaucoup de sérieux, car ceux qui sont tués et assassinés du matin au soir sont des électeurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =


Bouton retour en haut de la page