actualitéculture

Musique : le groupe hip hop MPR s’impose davantage sur le marché avec le nouveau single « Malembe »

Avec MediaplusTV

Après des moments de concentrat, il est temps de gagner les récompenses à travers les œuvres d’esprit conçues parfois difficilement ou encore avec des doutes et qui finissent enfin par convaincre. Depuis la sortie officielle de la chanson « Malembe », le groupe hip hop kinois Musique Populaire de la Révolution (MPR) s’impose sur le marché de l’audition mais aussi de la vente de sa musique.

Pour comprendre la montée en puissance de la musique du MPR, il suffit de faire des tours à travers la ville de Kinshasa. A part les grands musiciens qui se sont déjà imposés comme Felly Ipupa, Ferré Gola, Fabregas, Mundibu, dans les bars, dans night-club, voiture la musique très écoutée actuellement est celle de ce groupe composé principalement des jeunes et produit par Lothus.

La force de ce groupe hip hop dirigé par Zozo et Yuma est la composition du texte qui répond très souvent aux réalités de la population congolaise mais surtout kinoise.

Dans la chanson « Malembe », qui signifie « lentement » en français, les artistes prodiguent des conseils à tous les mélomanes qu’il ne faut pas aller trop vite en besogne dans la bataille de la vie. Il faut plutôt aller lentement pour éviter de regretter après. Ils conseillent aussi qu’avant toute sorte de dépense à engager dans la vie courante, il faut d’abord mesurer sa poche.

Ce groupe a opté pour un style à l’ancienne pour valoriser notamment l’habillement à l’époque des années 70, 80, 90 avec le drapeau du Zaïre qui ne manque surtout pas dans chacun de leurs clips. En dehors du style, dans leurs différents textes, l’on trouve des mots qui encouragent mais aussi des messages éducatifs.

Parmi grands noms dans l’équipe des réalisateurs, figure Ericas Bitongo, un des grands cadreurs congolais et réputé pour ses diverses œuvres.

Rappelons qu’en dehors du nouveau single « Malembe », le groupe MPR a déjà convaincu les congolais à travers plusieurs œuvres notamment « Semeki », « Lobelaye Français », « courageux » pour ne citer que ça.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 19 =


Bouton retour en haut de la page