actualitésocieté

Nord-Kivu : interdiction de toute manifestation sur la voie publique à travers la province

Par la Rédaction

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant Général Constant Ndima a, dans une communication faite mardi 26 juillet, interdit toutes les manifestations sur la voie publique à travers la province. 

Le gouverneur militaire a évoqué les actes de pillage, de vendalisme, de destruction méchante et atteinte aux propriétés publiques et privées, provoquées par les manifestations anti-Monusco, lundi 25 et mardi 26 juillet, pour expliquer sa décision.

Le Lieutenant Constant Ndima a enjoint, dans sa communication, « les services de sécurité à cette préoccupation pour prendre des dispositions à empêcher toute manifestation sur la voie publique, tout en promettant mettre hors d’état de nuire toute personne qui se rendra dans ces actes ».

Signalons que ces manifestations contre la Monusco à l’appel des organisations de la société civile, lundi 25 et mardi 26 juillet, ont causé la mort de 15 personnes. Il s’agit de 3 membres de l’ONU dont un Casque bleu et 2 eléments de la Police des Nations-Unies, de 12 civils ainsi que 61 blessés. Ce bilan provisoire a été annoncé par le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =


Bouton retour en haut de la page