actualitésocieté

Nord-Kivu: lancement du programme de développement local de 145 territoires à Masisi

Par Fédor Mongendo

Le gouverneur militaire Constant Ndima a lancé le jeudi 29 septembre, à Saké dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, le programme de développement local de 145 territoires.

Ce dernier est le premier projet lancé sur les 82 attendus pour cette première phase et la construction de l’école primaire Kashopfu 2.

Selon les responsables de BCECO/Nord-Kivu, les écoles et structures de santé à construire ou à réhabiliter seront toutes bien équipées.

« Dans le cadre de la première phase de la composante une, il est prévu dans la province du Nord-Kivu, la réhabilitation, construction et équipement de 48 écoles primaires et 34 centres de santé modernisés, soit un total de 82 projets. Ces derniers sont répartis comme suit par territoire : le territoire de Beni compte 16 projets à savoir : la construction de 8 écoles et 8 centres de santé; le territoire de Ruberu compte 15 projets à savoir : la construction de 9 écoles et 6 installations sanitaires;

le territoire de Masisi 14 projets dont 9 écoles et 5 centres de santé; le territoire de Niragongo compte 11 projets, dont 7 écoles et 4 centres de santé; celui de Rutshuru compte 13 projets dont la construction de 7 écoles et 6 centres de santé et enfin le territoire de Walikale compte 13 projets notamment la construction de 8 écoles et 5 centres de santé », a indiqué Jean-Faustin Kasusula, chef d’antenne de BCECO Nord-Kivu.

Le gouverneur du province se réjouit du fait que les objectifs du programme de développement local de 145 territoires tels que voulu par le Chef de l’État, rime avec ceux du plan d’action prioritaire du nord-Kivu.

« Mon plaisir et ma joie sont autant plus immense que la province du Nord-Kivu soit la province pilote. Nous sommes tous d’accord qu’aujourd’hui cette dernière soit la toute première de la République démocratique du Congo à matérialiser cette vision ambitieuse du Chef de l’État, qui va impacter la vie sociaux et économiques de la population à la base », exprimé le gouverneur militaire Constant Ndima.

Les écoliers de cet établissement pilote ne sont pas restés indifférents, ils ont dit des mots justes pour remercier les autorités du pays et de la province.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page