actualitépolitique

RDC : Le gouvernement congolais condamne les attaques contre les chancelleries et personnel de la MONUSCO

Par Stéphane Joël Kande

Après les manifestations organisées à Kinshasa par les congolais dénonçant l’hypocrisie de la communauté internationale sur les atrocités de l’Est de la RDC, samedi 10 février 2024, ayant conduit à l’incendie de véhicules de la MONUSCO, le ministre de l’intérieur Peter Kazadi a tenu une réunion urgente tard dans la soirée pour statuer quant à ce.

Au cours de cette réunion tenue avec le ministre de communication et médias ainsi que les services de sécurité, quelques mesures ont été prises notamment : assurer la sécurité des ambassades.

Le gouvernement de la République démocratique du Congo s’engage à renforcer la sécurité devant les ambassades et la MONUSCO, a annoncé Patrick Muyaya au sortir de cette réunion.

Malgré cette décision du gouvernement, les congolais ont montré à la face du monde que l’insécurité à l’EST du pays semée par les terroristes du M23 sous couvert du Rwanda, bénéficie du soutien de la communauté internationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Bouton retour en haut de la page