actualitépolitique

RDC : Pour Delly Sessanga, 34 députés de l’Ensemble de Moïse Katumbi restent dans l’Union Sacrée

Par Pitchou Kabeya / Stagiaire

Le Front Commun pour le Congo (FCC) du sénateur à vie Joseph Kabila Kabange, sera-t-il la seule victime expiatoire de l’Union Sacrée de la Nation de Félix Tshisekedi ?

A entendre les analyses contradictoires de certains cadres de l’Ensemble pour le Changement de Moïse Katumbi, bien de regroupements risquent d’en payer le prix.

Tout est parti des propos de Mohindo Nzangi sur Top Congo, lesquels révélaient que Moïse Katumbi avait claqué la porte de l’Union Sacrée.

L’élu de Lubero sera aussitôt contredit par Delly Sessanga du même regroupement, pour qui, sur les soixante-dix députés d’Ensemble, Moïse Katumbi reste avec 36, alors que les autres 34, dont Delly Sesanga lui-même sont bel et bien dans l’Union sacrée.

Pour le président de l’Envol, les déclarations de Muhindo Nzangi ne l’engagent pas dans la mesure où il est député du peuple et non de sa famille politique.

L’élu de Luiza renchérit que l’on a adhéré à l’Union sacrée pour soutenir la bonne volonté du Chef de l’État et non pour des postes.

Rappelons que le parti de Moïse Katumbi avait favorablement répondu à l’appel du président Tshisekedi en vue de la redéfinition de la nouvelle majorité au pouvoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 3 =


Bouton retour en haut de la page