actualitépolitique

Ngoy Kasanji salue la démission du questeur adjoint de l’Assemblée Nationale

C'est dans un contexte selon lequel les proches de Kabila quittent le Front Commun pour le Congo pour adhérer à l'union sacrée. Avant cette déclaration du député Ngoyi Kasanji, le bureau d'âge attende les frais sollicité pour la session extraordinaire.

Dans l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale de ce lundi 11 Janvier figurait la pétition contre le questeur adjoint Vakpa Unyon Innocent, seul rescapé du bureau Mabunda. L’élu du territoire de Mahagi, en Ituri avait piqué une crise AVC à la veille de la destitution du bureau de la Chambre Basse.

Poursuivant présentement ses soins à Nairobi, le député national vient d’adresser une correspondance à l’Assemblée Nationale où il la notifie de sa démission du bureau, et la plénière a acté.

S’exprimant sur cette démission, le député national Ngoyi Kasanji a, au terme de la plénière de ce lundi 11 janvier, affirmé que sa déchéance était inéluctable, vu le contexte politique actuel. L’ex-gouverner du Kasai-Oriental a félicité le questeur adjoint pour son élégance. « Il a facilité la tâche à l’Assemblée nationale de faire autre chose que de s’occuper de son cas », a renchéri l’élu de Mbuji-Mayi.

Notons que Ngoyi Kasanji avait positivement répondu à l’appel du chef de l’État en rehaussant de sa présence à la rencontre du 3 janvier dernier à la Cité de l’Union africaine, dans le cadre de l’Union sacrée pour la nation, au cours de la quelle 309 élus avaient pris part.

Pitchou Kabeya / Stagiaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 10 =


Bouton retour en haut de la page