actualitésocieté

Sécurité alimentaire en RDC : Dr Lambert Okito présente l’impact de la biotechnologie végétale à Kinshasa

Par Neville OB

Le professeur Lambert Pungu Okito a présenté l’impact de la biotechnologie végétale sur la sécurité alimentaire, ce jeudi 28 juillet 20202, à Kinshasa. Et ce, lors d’une conférence-débat qu’il a organisée à la salle de conférence du ministère des affaires étrangères.

Pendant plus ou moins trois heures, le Dr Lambert Pungu Okito a partagé son expérience avec les congolais sur le sujet.

« Après avoir parcouru les quartiers de Kinshasa et voyagé à Boma, j’ai compris que la situation sur la sécurité alimentaire est chaotique. Ainsi, si je n’interviens pas, je serai complice. Raison pour laquelle j’ai décidé d’échanger avec vous pour que vous compreniez la problématique que j’ai,…Et vous dire que donnez-moi la clé, je peux travailler aussi pour ce pays. Nous avons tous les atouts, nous avons tout ce qu’il faut. La RDC est un pays solution dans le secteur agricole parce que nous pouvons changer les données. La RDC peut être le grenier de l’Afrique et du monde. Ce qui nous manque, c’est de nous mettre au travail », a indiqué le professeur et Docteur Lambert Pungu Okito.

De ce qui précède, ce scientifique appelle à la prise de conscience de toute la population.

« Nous devons aider le gouvernement à nous auto-suffir car, si nous ne le faisons pas, personne ne le fera à notre place… le seul remède [ face au 41 % de la population qui est mal nourrie en RDC ndlr ],c’est de faire venir la biotechnologie, faire des recherches et palier le déficit de l’insécurité alimentaire au Congo. Il n’y a pas de miracle, les congolais doivent se mettre au travail et se sentir responsable dans tous les secteurs. Ce ne sont pas seulement les agronomes qui doivent travailler pour nourrir tout le Congo, mais c’est tout le monde », a-t-il ajouté.

La conférence-débat a été marquée notamment par plusieurs séries des questions-réponses entre le principal orateur et les participants.

« L’impact de la biotechnologie végétale sur la sécurité alimentaire, quel avenir pour la République Démocratique du Congo ? », c’est le thème qui a été choisi pour ce rendez-vous scientifique.

La conférence-débat a été organisée grâce à la direction des congolais de l’étranger (Diaspora) du ministère des affaires étrangères et le Bureau international d’études agricoles et services (BIEAS).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =


Bouton retour en haut de la page