actualitééconomie

Economie: Nicolas Kazadi à pied d’œuvre pour la rationalisation des structures des prix et tarifs des produits et services de santé

Par Dieumerci Matondo

Le troisième atelier sur la rationalisation des structures des prix et des services de santé s’est clôturée samedi 01 octobre, à Kinshasa. Dans son allocution de clôture, le ministre de l’économie nationale, Nicolas Kazadi, qui a présidé la cérémonie, a exprimé sa satisfaction aux experts ayant participé à ces travaux pour l’octroi du statut social aux produits et services de santé.

D’après une copie du compte rendu de l’activité parvenu à notre rédaction, les participants ont réussi à améliorer et finaliser le décret relatif Au Système National d’Approvisionnement en Médicaments essentiels (SNAM).

« Durant ceux-ci (ces travaux), les participants ont identifié les taxes et redevances à exempter des produits de santé ainsi que les allègements à faire. Le but étant que dans le processus de leur importation, de leur production locale et de leur distribution sur le territoire national, les coûts de revient de ces produits équivalent à la valeur CIF augmentée de 9%. Les experts de ses ateliers ont amélioré et finalisé le projet de décret relatif Au Système National d’Approvisionnement en Médicaments essentiels (SNAM). Ils ont également proposé des mesures d’application visant à renforcer la réglementation pharmaceutique et économique en vigueur », lit-on dans ce document.

Le ministre de la santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani a, quant à lui, fait savoir combien le processus de rationalisation des structures des prix et tarifs des produits et services de santé s’avère être une étape essentielle dans la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle qui demeure un défi. Jean-Jacques Mbungani, à l’instar de son collègue de l’Economie nationale, est revenu sur l’impact de l’acquisition à venir du statut social pour les produits pharmaceutiques dans le secteur de santé grâce aux propositions des textes réglementaires du 3ème atelier.

Notons que ces rencontres d’experts pour ce troisième atelier se sont déroulés à l’immeuble du Gouvernement en deux phases. La première en ses trois commissions (produits, services et mutualisation) du 13 au 16 septembre 2022. La seconde en plénière du 27 septembre au 1er octobre 2022.

Ces travaux outillent également le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani Mbanda et son collègue de l’Economie nationale pour faire en sorte que les actes nécessaires soient pris au niveau du Gouvernement: décrets, arrêtés ministériels et interministériels. C’était le cas après les deux premiers ateliers. Le Ministre de l’Economie nationale a abondé dans le même sens. « Les produits et services de santé grâce à la mutualisation des personnes et des ressources devront désormais être accessibles aux couches les plus vulnérables et soulager les dépenses des ménages ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page